Pleine Lune et traditions


Autrefois les indiens d’Amérique du Nord avaient l’habitude de donner des noms aux différentes pleines Lunes de l’année. 
Cela permettait d’avoir des repères pour la vie quotidienne, en particulier dans le domaine de la chasse et celui de l’agriculture. Mais  comme le calendrier lunaire ne correspond pas avec l’année solaire, puisqu’il n’y a pas un nombre entier de lunaisons dans la période de révolution de l Terre autour du Soleil, ils étaient obligés de « tricher » un peu, en rajoutant une pleine Lune de temps en temps dans leur année.
Lorsqu’ils sont arrivés, les colons venant d’Angleterre ont adopté la même coutume, et la tradition s’est maintenue jusqu’à aujourd’hui, si bien que dans les éphémérides publiées dans les media américains, on trouve très souvent des dénominations imagées appliquées aux pleines Lunes de l’année en cours.

Nous avons consulté l' »Almanach du Vieux Fermier » pour vous donner ci-dessous le tableau des Pleines Lunes de l’année 2018, avec les appellations les plus courantes qui leur sont affectées. Certaines Lunes portent plusieurs noms, car les différentes tribus indiennes ne leur donnaient pas toujours la même signification.

A noter que les américains ont pris l’habitude de désigner par « Blue Moon » (la Lune bleue) la deuxième Pleine Lune qui se produit dans le même mois. En 2018, il y a deux « lunes bleues », une en janvier et une en mars.

N. B. : dans le tableau ci-dessous, les heures de Pleine Lune sont indiquées en heure UTC (Temps Universel Coordonné)

Nom des lunes

Pour plus de détails, vous pouvez consulter (en anglais) le site « The Old Farmer’s Almanac », à la rubrique « Astronomy ».

https://www.almanac.com/

Les commentaires sont fermés