On the Moon Again 2024

A l’occasion de l’animation annuelle « On the Moon Again3, nous avons mis en place deux soirées publiques d’observation de la Lune.
 
La première, avec une date anticipée le 13 juin, pour pouvoir profiter d’une météo qui semblait favorable avant un nouveau passage de pluie. Nous avons installé 2 télescopes à la base de loisirs de la Grange du Pin à Val-Revermont.
Pendant cette soirée le ciel était bien voilé à certains moments, et presque dégagé à d’autres, ce qui a donné une visibilité acceptable sur le premier quartier. De 21 h à 23 h, nous avons eu la visite de quelques campeurs, et aussi d’un groupe de collégiens de Bourg qui étaient en séjour ce soir-là. Au total une trentaine de personnes.
 
             
 
La deuxième séance a eu lieu comme l’an dernier sur le parking de la mairie de Ceyzériat. L’affluence a été  plutôt faible (une dizaine de personnes), alors que nous avions 4 télescopes en place. Une des raisons est que la fête de la musique qui devait avoir lieu ce même soir a été annulée pour cause de … météo défavorable !
Pour nous les conditions étaient assez semblables au 13 juin, la Lune était souvent cachée dans les  nuages, il fallait être vigilant. Il y a eu quand même une trouée bien placée qui a permis de capture M57 au Seestar.
 
            
 
Nous avons testé la visualisation directement sur un smartphone, grâce au support proposé par la marque Celestron : on a une image satisfaisante pour bien voir les détails sur la Lune, permettant une bonne visualisation pour des personnes qui seraient gênées pour regarder directement dans l’oculaire.
(Ci-dessous : à gauche, le cratère Eratosthène au bout de la chaîne des Apennins ; à droite, le cratère Platon et la vallée des Alpes).
 
                                                     

On the Moon Again 2024

Comme chaque année désormais, l’Association Astronomique de l’Ain participe à la manifestation « On the Moon Again », créée en 2019 pour commémorer le cinquantenaire de la mission Apollo 11, qui voyait les premiers pas de l’homme sur la Lune.

Ce sera le samedi 15 juin, à partir de 21 h., sur la parking de la mairie de Ceyzériat. Les membres de l’Association mettront à disposition du public leurs télescopes, commenteront les paysages observés, répondront aux questions sur les cratères, les mers lunaires, la formation de la Lune … tout ce qui concerne notre satellite, mais aussi le Système Solaire, les étoiles et les mystères de l’Univers.

L’accès à cette observation est libre et gratuit, vous pouvez apporter si vous le désirez vos jumelles, votre télescope et votre curiosité !

Attention : la manifestation sera annulée en cas de ciel couvert !! 

Renseignements : astro.ain@gmail.com
                             06 81 28 98 82

Une vedette plus que centenaire

Grâce à l’invitation de la municipalité de Ceyzériat, l’Association Astronomique de l’Ain a pu participer, le dernier week-end d’avril, à l’événement « Ceyzé 1900 », une vaste fresque évoquant toute la révolution industrielle et scientifique de la fin du XIXème siècle, avec un clin d’oeil plein d’humour au mouvement « steampunk » dont les costumes pleins de fantaisie ont animé les rues de Ceyzériat.
L’astronomie était représentée par une lunette fabriquée au tout début des années 1900 par les ateliers Mailhat à Paris. Doté d’un objectif de 100 mm avec une focale de 1500 mm, cet instrument est tout-à-fait représentatif du savoir-faire de l’époque, alors que l’astronomie devenait populaire, en particulier sous l’impulsion du français Camille Flammarion. Il est bien évidemment techniquement dépassé de nos jours, mais demeure un magnifique objet d’exposition. Merci aux bénévoles de l’Association qui ont retroussé leurs manches pour redonner au cuivre son éclat d’origine !

     

Les visiteurs de l’exposition « La révolution industrielle dans tous ses états », salle Firmin Bouvard, ont pu bénéficier des explications et des commentaires de Philippe de la Cotardière, fondateur et président d’honneur de l’Association Astronomique de l’Ain (à droite sur la photo).

 

Annulation de la Nuit des Etoiles d’hiver

En raison de la météo très mauvaise qui s’annonce pour demain sans espoir d’amélioration, la soirée d’observation prévue le samedi 10 février à partir de 18 h 30 est annulée.
 
 
Pour cette soirée, on peut se tourner vers les écrans : l’Association Française d’astronomie propose quelques animations et un grand entretien avec Laurent Genefort, auteur de science-fiction, sur le thème de l’exploration spatiale.
 
 
D’autre part la chaîne Arte propose en soirée deux documentaires :
– A 20 h 50 : le Soleil, l’astre des astres
– A 22 h 25 : l’affaire Nicolas Copernic
 
Nous espérons de meilleures conditions pour les animations à venir en 2024, notamment la Nuit des Etoiles du 10 août.
 

Un clin d’oeil de l’Art à l’Astronomie

Une exposition vient de s’ouvrir à Bourg en Bresse, à l’Hôtel Marron de Meillonnas (H2M pour les habitués…). Intitulée « Corps de Ville », elle invitait 5 artistes, qui ne connaissaient absolument pas Bourg en Bresse, à découvrir la cité et à restituer par leur technique artistique leur ressenti.

C’est ainsi que Sohyun Park, jeune artiste coréenne en résidence à Lyon, a illustré ses découvertes en faisant référence, entre autres, à notre compatriote, l’astronome Jérôme Lalande. 

Dans un vaste panorama de la cité bressane apparaissent donc, comme dans un jeu de piste, plusieurs croquis rappelant les travaux de Lalande, et en particulier son « Histoire céleste française« , un catalogue de plus de 40 000 étoiles dont les coordonnées étaient établies grâce à des mesures effectuées avec un Quadrant mural : l’instrument avait tellement participé à la carrière de Lalande qu’il en a fait une constellation, située entre le Bouvier et la Grande Ourse. Au cours de sa carrière, Lalande créa également trois autres constellations : le Chat, le Ballon Aérostatique, et le Messier, gardien des moissons (une allusion amicale à son collègue, l’astronome et « chasseur de comètes » Charles Messier.)

Ces quatre constellations figurent dans l’exposition, sous forme de broderie, représentant la position de ces constellations le jour de la mort de Lalande, le 4 avril 1807.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’exposition est ouverte en accès gratuit, jusqu’au 4 février 2024, du mercredi au dimanche, de 13h. à 18h.

Un mois d’octobre bien rempli

Octobre 2023 a été une période fertile en animations pour l’Association Astronomique de l’Ain.

Nous avons retrouvé la Fête de la Science, comme toutes les années, avec des animations sur deux week-ends :

Le samedi 7 octobre à Ceyzériat

En début d’après -midi, à la Halle des Chartreux, le public a pu profiter de deux installations : le Planétarium Bressan, où on pouvait s’embarquer pour un voyage virtuel dans l’Univers, et  un stand consacré au Soleil. Celui-ci offrait une observation en direct de l’astre du jour avec des instruments adaptés (permettant de voir quelques taches solaires et des protubérances), ainsi qu’une exposition de maquettes de cadrans solaires. Les spectateurs ont pu ainsi comprendre le fonctionnement, parfois très ingénieux, de ces dispositifs remontant à l’antiquité.

     

La journée, qui par chance a bénéficié d’un ciel bien dégagé, s’est terminée par une soirée à l’observatoire Pierre Joannard, pendant laquelle une soixantaine de spectateurs venus en famille ont pu découvrir les joyaux du ciel d’été finissant, et en prime les anneaux de Saturne, toujours aussi spectaculaires.

Le samedi 14 octobre au Village des Sciences de Bourg en Bresse

Le thème de l’année étant « Science et Sport », nous avons mis en parallèle l’entrainement des spationautes et celui des sportifs de haut niveau, et cela aussi bien sur le physique que le mental. Quelques photos évoquaient les performances quasi-athlétiques que doivent effectuer les candidats à l’espace, et d’autre part une simulation sur ordinateur de l’amarrage d’un module SpaceX à la Station Spatiale Internationale  permettait de se rendre compte du niveau de concentration nécessaire pour mener à bien cette tâche extrêmement délicate. Un jeu de reconnaissance des plus beaux objets du ciel profond, une présentation des techniques et matériels permettant l’astro-photographie, et la présence toujours appréciée du Planétarium Bressan ont complété la palette des animations qui ont attiré plus de 200 spectateurs dans la journée.

 

 

 

 

 

 

 

Le samedi 28 octobre au château de Treffort

Ce samedi 28 octobre avait lieu dans toute la France la « Nuit des Châteaux », et il était prévu à Treffort une visite nocturne du château nouvellement restauré. Mais les éphémérides astronomiques annonçaient aussi une petite éclipse de Lune, visible en France. Alors, pourquoi ne pas coupler les deux évènements ? Le propriétaire ayant très gentiment accepté notre présence, nous avons installé trois télescopes sur les remparts, à côté du redoutable trébuchet utilisé autrefois pour démolir les fortifications adverses.

 

Les nuages étaient très présents durant la soirée, mais outre le passage de l’ombre de la Terre sur la Lune, les spectateurs ont aussi largement profité, chaque fois qu’une éclaircie le permettait, du spectacle des deux géantes Jupiter et Saturne.